L’EAU ET L’ASSAINISSEMENT

Water & Sanitation

Une piètre condition d’hygiène est responsable d’un large éventail de problèmes de santé, à savoir la diarrhée, des infections des voies respiratoires, le choléra, la typhoïde, l’hépatite A, la dysenterie et la maladie du ver de Guinée. La pénurie d’installations sanitaires convenables dans les écoles à travers le monde en développement empêche de nombreux enfants, en particulier les filles, d’achever leur éducation de base.

Près de la moitié de la population du monde en développement, soit 2,5 milliards de personnes, n’ont pas accès à un assainissement de base.1 Cette catastrophe humanitaire est celle dont on parle le moins dans le monde. L’assainissement est une étape importante pour atteindre l’objectif du Millénaire pour le développement des Nations unies qui vise à réduire la mortalité infantile.

Les faits en brefs

  • 2, 5 milliards de personnes (37 % de la population mondiale) vivent sans installations sanitaires convenables.1
  • Une personne sur six n’a pas accès à l’eau potable.1
  • La diarrhée cause 1,5 million de décès chaque année, principalement parmi les enfants âgés de moins de cinq ans vivant dans les pays en développement.2
  • Les études révèlent que l’amélioration des installations sanitaires réduit d’un tiers les taux de mortalité due à la diarrhée.2
  • Les personnes souffrant de maladies hydriques occupent plus de la moitié des lits d’hôpitaux dans le monde.3
  • Chaque dollar américain investi dans l’amélioration de l’assainissement se traduit par un rendement moyen de neuf dollars américains.2
Footnotes
  1. UNICEF et l’Organisation mondiale de la santé, Progress on Drinking Water and Sanitation – 2012 Update, 2012
  2. Organisation mondiale de la santé, 10 Facts on Sanitation
  3. PNUD, 2006. Rapport sur le développement humain : beyond scarcity: power, poverty and the global water crisis.
Sign in
Sign in to access activist publications and our discussion forums.