Un investissement qui a un impact : le Canada intensifie son engagement et accroit son aide au Fonds mondial

le jeudi 22 août 2019 dans Nouvelles

Le jeudi 22 août 2019, le gouvernement canadien a annoncé qu’il augmentera de 15.7 % son aide au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, une aide qui atteindra ainsi la somme de $930,4 millions de dollars canadiens pour les trois prochaines années (2020 – 2022). Il s’agit d’un investissement qui contribuera à sauver 16 millions de vies et qui démontre le leadership soutenu du Canada en matière de santé mondiale.

RÉSULTATS Canada applaudit le travail de la ministre du Développement international, Maryam Monsef, qui a veillé à ce que le Canada apporte encore une fois son soutien à la lutte contre ces épidémies dévastatrices.

L’engagement d’aujourd’hui fait suite à des efforts exceptionnels de la part des bénévoles de RÉSULTATS Canada qui en solidarité avec des gens de partout au Canada ont milité en faveur d’un solide engagement envers le Fonds mondial. Au cours d’une campagne de huit mois, les bénévoles de RÉSULTATS Canada ont fait preuve d’appui en menant diverses actions, notamment la rédaction de plus d’une centaine de lettres d’opinion publiées dans les journaux partout au pays, des douzaines de rencontres avec des députés et des sénateurs pour les inviter à prendre les mesures nécessaires pour s’afficher comme champion du Fonds mondial, sans oublier l’illumination en rouge de monuments canadiens célèbres pour souligner la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose au mois de mars.

Les investissements dans le Fonds mondial figurent parmi les contributions ayant un impact considérable et une incidence des plus positive sur la santé et le bien-être des populations mondiales. Depuis 2002, les investissements mondiaux dans le Fonds mondial ont permis de couper d’un tiers le nombre de mortalités annuelles causées par le sida, la tuberculose et le paludisme, sauvant plus de 27 millions de vies à ce jour. Le Fonds mondial a comme objectif 14 milliards de dollars US pour le réapprovisionnement de cette année et si cet objectif est atteint, il compte pouvoir sauver 16 millions de vies de plus. Au-delà du nombre de vies sauvées, le Fonds mondial est un investissement d’une très grande rentabilité, produisant 19 dollars US en gains économiques et sanitaires pour chaque dollar investi.

L’engagement de $930,4 millions de dollars annoncé aujourd’hui est la preuve concrète que lorsque les Canadiens font entendre leurs voix, cela mène à un résultat dont nous pouvons tous être fiers. Davantage de mères recevront les médicaments nécessaires pour empêcher la transmission du VIH à leurs bébés; davantage de familles recevront des moustiquaires pour se protéger contre le paludisme et plus de gens bénéficieront de traitements contre la tuberculose pharmacorésistante.

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a des répercussions qui vont bien au-delà des maladies qu’il sert à contenir. Les maladies et les affections maintiennent les gens dans la pauvreté; elles sont des obstacles à l’éducation; elles perpétuent les inégalités entre les genres; elles sont une source de perte de revenus et poussent les familles en marge de la société – incapables de s’épanouir et de contribuer pleinement à leur communauté. L’aide canadienne supplémentaire annoncée aujourd’hui est un investissement qui aura un impact aux multiples facettes et qui assurera un avenir meilleur.

Nous espérons que l’engagement renforcé de la part du Canada incitera d’autres donateurs à s’engager de manière audacieuse et nous attendons avec impatience les résultats qui seront annoncés lors de la conférence officielle des donateurs prévue à Lyon en France, au mois d’octobre 2019.

Sign in
Sign in to access activist publications and our discussion forums.