Nina Huynh

le lundi 10 juin 2019 dans Pleins feux sur les citoyens

Nina a à cœur la lutte pour mettre fin à l’extrême pauvreté et c’est pourquoi elle a récemment joint le groupe RÉSULTATS Ottawa. Il n’y a pas si longtemps, Nina a rencontré son député et nous lui avons posé quelques questions au sujet de son expérience. Voici ce qu’elle avait à dire à ce sujet :

Pourquoi as-tu décidé de rencontrer ton député?

« Aux suites de ma formation universitaire en santé mondiale et de mes expériences bénévoles qui m’ont menée au Vietnam, au Bélize et en Inde, j’ai développé des connaissances sur les défis que pose l’atteinte de l’équité mondiale. Au cours des quatre dernières années, j’ai occupé des fonctions de chercheuse pour des projets portant sur une variété d’enjeux, dont la sécurité alimentaire et les maladies infectieuses. Mais plus important encore, j’ai compris l’importance d’utiliser sa plateforme de recherche à des fins de plaidoyer pour créer des changements significatifs dans la société. C’est pour cette raison que j’ai décidé d’aller à la rencontre de mon député et de lui exprimer pourquoi, selon moi, investir dans le développement international est important pour le Canada et, à l’échelle mondiale, comment cela favorise l’élimination de l’extrême pauvreté et des maladies infectieuses. »

Comment s’est déroulée votre rencontre?

« J’étais très nerveuse à l’idée de rencontrer mon député pour la toute première fois, mais Sherry Moran (une bénévole citoyenne engagée) et l’équipe de RÉSULTATS Canada m’ont aidé à bien me préparer. Lorsque je suis entrée dans le bureau de mon député, nous avons fait semblant de nous serrer la main, car il se sentait malade et ne voulait pas propager ses microbes. Ceci a eu comme effet d’alléger l’atmosphère et je me suis sentie plus à l’aise de discuter avec lui.

Au cours de la conversation, nous avons discuté de mes expériences en matière d’inégalités mondiales : comment j’en suis arrivée à voir des individus déféquer en plein air dans les rues de Delhi et les histoires racontées par des locaux et qui portent sur les répercussions de la corruption sur les systèmes de santé sous- financés. Pour sa part, mon député a partagé avec moi son expérience à l’étranger et le fait qu’un membre de sa famille éloignée soit décédé à la suite de la tuberculose. J’ai quitté la rencontre enchantée et même surprise de voir à quel point mon député était prêt à m’aider. En effet, il a offert de transmettre ma demande au premier ministre de même qu’à la ministre de la Santé. Je sens que la rencontre a été un succès dans son ensemble, car j’ai parlé d’une façon sincère tout en ajoutant mes expériences personnelles comme bon me semblait. »

Quel conseil offrirais-tu à quelqu’un qui s’apprête à rencontrer son député pour la première fois?  

« Laisse ta personnalité briller et parle d’enjeux qui te passionnent. N’hésite pas à parler avec ton cœur. »

Merci Nina de nous donner le goût d’aller à la rencontre de nos élus!

Aimeriez-vous utiliser votre voix d’une manière significative?

Comptez parmi nos bénévoles! Remplissez ce court formulaire en ligne et dites-nous que vous souhaitez utiliser votre voix pour un monde plus juste! Commencez ici en prenant connaissance des possibilités de bénévolat disponibles en ce moment!

Sign in
Sign in to access activist publications and our discussion forums.