De nouveaux investissements dans l’aide publique au développement signalent un bon départ. Mais, il nous faut un plus grand leadership.

le mercredi 28 février 2018 dans Nouvelles

Avec deux milliards de dollars alloués à l’aide étrangère au cours des cinq prochaines années, le budget fédéral dévoilé aujourd’hui fournit de nouvelles ressources importantes à l’aide publique au développement. Cependant, cela ne suffit pas à faire en sorte que la contribution du Canada à l’APD nous rapproche de la norme internationale de 0,7 % du revenu national brut.

Les nouveaux investissements constituent une première étape positive. Mais, même avec ces engagements, le budget de l’aide publique au développement (APD) continue à côtoyer des niveaux inacceptables. Malgré une économie en croissance, notre promesse à l’égard de l’APD oscille autour de 0,26 % du RNB, soit environ 26 cents pour chaque cent dollars que nous gagnons.

Nous ne pouvons pas nous attaquer à des problèmes mondiaux pressants comme le changement climatique, la propagation des pandémies et le terrorisme sans reconnaître que nous sommes plus grands que nos frontières. L’APD du Canada ne représente qu’une toute petite fraction de notre budget. Mais, elle doit veiller à ce que les personnes les plus vulnérables de la planère reçoivent le soutien dont elles ont besoin pour s’épanouir. Les investissements dans l’APD ont un effet multiplicateur tant sur les dollars investis dans l’économie que sur les vies sauvées. 

Bien que cette augmentation de notre aide publique au développement ne soit pas ce que nous espérions, c’est un pas dans la bonne direction. C’est grâce aux Canadiens de partout au pays qui ont exhorté ce gouvernement à faire preuve d’un leadership mondial plus soutenu en matière de développement international. En rencontrant leurs députés, en rédigeant des éditoriaux et des lettres aux journaux, en organisant des campagnes de pétition et en exploitant le pouvoir des médias sociaux, les citoyens défenseurs des plus pauvres devraient être félicités pour leurs efforts de plaidoyer avec et au nom des plus vulnérables du monde.

RÉSULTATS continuera à œuvrer pour assurer un leadership significatif du Canada dans le secteur du développement international dans son ensemble, en tenant compte des possibilités, des besoins et de la portée considérable de l’impact. Au cours des prochains mois et des prochaines années, le Canada aura l’occasion de mettre son leadership à bon escient lors du G7 en juin 2018 et des Femmes donnent la vie en juin 2019 et au-delà. En tant que citoyens défenseurs des plus pauvres, nous pouvons et nous persisterons à tirer parti de cette annonce pour faire en sorte que le Canada exerce son plein potentiel de leadership.

Faits en bref

  • Deux milliards de dollars d’allocations incrémentielles et supplémentaires pour l’aide publique au développement au cours des cinq prochaines années.
  • Malgré l’augmentation des ressources, l’engagement du Canada à l’égard de l’APD en tant que proportion du RNB stagne à 0,26 %, soit 26 cents pour chaque cent dollars que nous gagnons, bien en-deçà de la norme internationale de 0,7.
  • La réaffectation de 1,5 milliard $ de l’enveloppe d’aide internationale existante sera consacrée aux efforts de financement de l’innovation dans le cadre du Programme canadien de l’innovation à l’international et du Programme de prêts souverains.

Autres perspectives

Sign in
Sign in to access activist publications and our discussion forums.