Mobiliser davantage de ressources pour l’éducation : c’est un bon départ. Mais, nous devons assurer le leadership nécessaire.

le vendredi 26 janvier 2018 dans Nouvelles

Aujourd’hui, lors du Forum économique mondial de Davos, le Premier ministre Justin Trudeau a promis de consacrer la somme de 180 millions $ sur trois ans (2018-2020) au Partenariat mondial pour l’éducation (PMÉ). Ainsi, des millions d’enfants de plus dans le monde seront scolarisés.  

Cette promesse fait suite à un effort exceptionnel de la part des citoyens défenseurs des plus pauvres de RÉSULTATS Canada qui ont insisté sur un leadership canadien. Avec la publication de plus de 65 lettres aux journaux et d’éditoriaux, de l’envoi de centaines de pétitions, de cartes postales et de lettres aux députés ainsi que de nombreuses rencontres en personne avec les décideurs, les bénévoles de RÉSULTATS et beaucoup d’autres ont fait savoir au gouvernement que l’éducation pour tous leur tient à cœur. Bien que déçu que cet engagement soit inférieur aux 260 millions $CAD réclamés par les citoyens défenseurs des plus pauvres, RÉSULTATS Canada se réjouit qu’il s’agisse d’une augmentation par rapport à l’engagement précédent du Canada envers le PMÉ en 2015 (120 millions $CAD sur quatre ans). 

RÉSULTATS exhorte maintenant le gouvernement à tirer parti de cet engagement en exploitant d’autres opportunités de leadership et d’impact. Le Canada est le président actuel du G7. Il devrait user de sa position pour encourager d’autres dirigeants à prioriser l’éducation des personnes les plus vulnérables, en particulier les filles en situation de crise. Ce genre de leadership concrétiserait l’intention du Canada de devenir le champion mondial de l’autonomisation des femmes et des filles, tel qu’énoncé dans la Politique d’aide internationale féministe.

De plus, il faudrait disposer des ressources nécessaires pour être à la hauteur des ambitions politiques féministes du Canada, ce qui n’est pas le cas présentement. Le Canada continue de traîner derrière presque tous ses pairs dans le financement de l’aide publique au développement avec des décennies à des niveaux les plus bas (0,26 % du RNB en 2016). Nous espérons que cet engagement accru envers le PMÉ marque un tournant et signale de futurs investissements dans l’aide internationale.

Cet accroissement de l’engagement envers le PMÉ et envers le principe d’une éducation pour tous représente un bon départ pour 2018. Les citoyens défenseurs des plus pauvres de RÉSULTATS Canada veilleront à ce que le Canada fasse preuve d’un plus grand leadership en matière de développement international dans l’esprit des occasions, du besoin et des énormes possibilités d’impact.

Sign in
Sign in to access activist publications and our discussion forums.