Budget 2017 : une action rapide s’impose

le vendredi 31 mars 2017 dans Nouvelles

Suite à la publication du budget fédéral canadien la semaine dernière, il ne fait aucun doute qu’il reste beaucoup à faire dans la lutte contre la pauvreté extrême. Le budget ne prévoit aucune augmentation de l’enveloppe de l’aide internationale (EAI), ce qui signifie que le prochain exercice financier ne consacrera aucune nouvelle somme aux interventions de nature à sauver des vies qui informent notre plaidoyer. Comme vous le savez, l’engagement du Canada en ce qui concerne l’Aide publique au développement (APD) ne se situe qu’à environ 0,28 % de son Revenu national brut (RNB). L’année à venir ne sera pas différente. Nous sommes bien loin de l’objectif de 0,7 % fixé par les Nations Unies et cela place le Canada loin derrière ses pairs sur la scène mondiale.

Encore plus préoccupant, le ministre des Finances, Bill Morneau, a déclaré lors d’une entrevue d’après budget que le Canada devrait « faire plus avec moins d’argent pour l’aide étrangère ». Cette remarque fait la lumière sur le point de vue du gouvernement en ce qui concerne le rôle de l’aide internationale. Notre silence ne doit pas être interprété comme un accord. Nous devons faire entendre notre voix en ce qui a trait à l’impact de l’APD.

Lorsque nous aidons les gens de l’hémisphère sud à éduquer leurs enfants, à nourrir leurs familles et à soigner leurs malades, nous freinons les pandémies et nous construisons des marchés durables. Les dépenses consacrées à l’aide internationale ont un retour sur l’investissement extrêmement élevé. Par exemple, les interventions nutritionnelles empêchent le retard de croissance, améliorent la fonction cognitive, favorisent un système immunitaire sain et augmentent le revenu potentiel. Investir dans ce domaine peut arrêter le cycle de pauvreté et optimiser la croissance économique grâce à la création d’emplois, à l’accroissement de la productivité et à l’économie des ressources, en particulier dans le secteur des soins de santé. Dans l’ensemble, les interventions spécifiques à la nutrition offrent un rapport coût bénéfice de 16 à 1. Pour chaque dollar investi, nous en gagnons 16 $. De même, les investissements dans les efforts de vaccination pour éradiquer la poliomyélite sont susceptibles de prévenir des débours de traitements coûteux à l’avenir. Selon les estimations, l’éradication de la poliomyélite pourrait générer des gains économiques nets allant jusqu’à 25 milliards $US dans le monde au cours des 20 prochaines années. Le gouvernement rate une occasion économique précieuse en omettant d’investir dans la santé et la productivité des personnes les plus vulnérables de la planète.

Le Canada fait partie des pays les plus riches du monde. Nous devrions nous mettre au défi de faire plus, un point c’est tout. Dans une nation d’abondance, demander à la communauté mondiale de faire plus avec moins, c’est fuir notre responsabilité morale envers ceux qui n’ont pas accès aux ressources nécessaires pour survivre et pour s’épanouir.

Que pouvez-vous faire? Lisez les réactions au Budget 2017 et aux commentaires  du ministre Morneau. Passez à l’action !

  • Commentez l’article portant sur la déclaration du ministre Morneau « faire plus avec moins » ou écrivez une lettre aux journaux faisant ressortir la valeur morale et économique de l’aide internationale.
  • Communiquez avec votre député (fixez un rendez-vous, téléphonez-lui ou écrivez-lui) et faites-lui part de l’urgence qu’il y a à démontrer l’impact énorme de l’APD. Demandez-lui de faire une déclaration à la Chambre des communes. Ou, écrivez une lettre au ministre Morneau (si vous avez besoin d’aide, faites parvenir un courriel à [email protected]).
  • Tweetez en utilisant les mots clics #Budget2017 et #MoreWithLess. Balisez @Bill_Morneau et/ou @JustinTrudeau.
    • Commentaires inacceptables #Budget2017 de @Bill_Morneau sur #globaldev #MoreWithLess. Avec les ressources du Canada, faisons #MoreWithMore.
    • [email protected]_Morneau ignore l’énorme retour sur l’investissement de #CdnAid. 16$ pour 1$ consacré à la #nutrition #MoreWithMore pas #MoreWithLess.
Sign in
Sign in to access activist publications and our discussion forums.